Qu’est-ce que le Neuro-training ?

Le neurotraining est un terme qui peut revêtir plusieurs sens. Dans cet article, il sera défini notre vision. Dans le cadre de l’optimisation de la performance sportive, c’est un processus d’entrainement holistique qui se base sur les connaissances de la neurologie fonctionnelle. Cela peut prendre plusieurs formes dont nous allons reparler.

 

  1. Neurologie Fonctionnelle au service du sportif

Pour réaliser un mouvement, le cerveau passe par 3 grandes étapes ; prises d’informations par les différents sens, traitement de l’information par le cerveau, activation des muscles nécessaires au mouvement. Le schéma proposé par l’institut Zhealth résume bien cela :

Les entrées sensorielles sont constituées de nos 5 sens (toucher, vision, ouïe, odorat et le goût) ainsi que 2 autres très importants et souvent oubliés. La proprioception est la sensibilité profonde de notre corps et permet de connaitre la position de celui-ci dans l’espace de manière consciente ou non. Le système vestibulaire est un organe situé dans l’oreille interne et il contribue à la sensation de mouvement et à l’équilibre. Ces 7 sens vont donner des informations sur le corps (sa position, son orientation) et sur l’environnement. Ces données vont remonter jusqu’au cerveau et passer par différentes parties pour être analysées et traitées. Schématiquement, on va retrouver une partie réflexe autour du tronc cérébral (posture, schéma corporel, réflexes archaïques …), la partie limbique va s’occuper de tout ce qui a traits aux émotions et enfin le néocortex, qui est la partie supérieure du cerveau, est en lien avec la prise de décision, la résolution de problème et le comportement social par exemple. Le cervelet est une zone fondamentale dans notre organisation et va être le chef d’orchestre dans la réalisation du mouvement, qu’il soit involontaire ou décidé consciemment. Les informations vont partir via le système nerveux périphérique jusqu’au muscle pour réaliser le mouvement désiré.

Le neurotraining va ainsi agir sur l’aspect sensoriel afin de « recalibrer » un sens si nécessaire puis au niveau du cerveau utiliser la neuroplasticité, c’est-à-dire la capacité de ce dernier à créer de nouvelles connections plus efficaces. Au niveau de la sortie motrice, le travail s’effectue avec des entrainements traditionnels.

 

Les sportifs l’utilisent-il vraiment ?

Les sportifs de haut-niveau aime être discret sur les outils qui leur permettent de faire la différence avec leurs adversaires. La préparation physique est maintenant démocratisée, la préparation mentale est encore taboue pour certains alors imaginez un sportif évoquer du travail neurosensoriel où il serait à 4 pattes pour travailler sa coordination droite-gauche … pas très vendeur sur les réseaux sociaux.

Il ne sera alors évoqué ici que ce que certains ont bien voulu partager à travers un reportage ou leur réseau bien que cela soit beaucoup plus utilisé par ailleurs. Rudy Gobert (basketteur et 2eme sportif français le mieux payé derrière Killyan Mbappé) a un entraineur (Fernando Pereira) qui le suit à plein temps et chargé exclusivement de neurotraining. Lors d’un reportage avant les JO, on voit Teddy Riner utiliser une neurospike (balle à picot dur) et des mouvements stimulant le système vestibulaire. Pierre Gasly a été aperçu avant un grand prix utilisant des balles de tennis pour travailler sa vitesse de réaction … Les images sont brèves mais elles ne laissent aucune place au doute : les meilleurs sportifs ont recours au neurotraining. Seul quelques français ont été évoqué ici mais la liste internationale est bien plus longue.

 

Comment cela se passe ?

Un suivi en neurotraining commence par un bilan afin de cibler les points forts et les difficultés. Après une anamnèse et un échange sur les objectifs, différents items seront proposés afin d’individualiser la rencontre. Il y aura des photos de votre posture, des tests de convergence oculaire, des tests musculaires, d’équilibre … Ne soyez pas surpris(e), on ne vous a certainement jamais demandé cela avant. Il se peut d’ailleurs que l’on vous propose de rencontrer un professionnel de santé si les observations dépassent nos compétences ou sortent du domaine d’intervention du coach sportif.

Suite à ce bilan, un plan d’entrainement vous sera proposé et sera constitué de 3 exercices pour une durée maximum de 5 minutes à réaliser en complément et en amont de votre séance habituelle. Le neurotraining peut également être réalisé en séance complète sur un thème spécifique comme la vision, la prise de décision ou la gestion des émotions par exemple.

Toutes les 2 à 3 semaines nous réajusteront et feront évoluer les exercices selon vos résultats et vos sensations. La régularité et la rythmicité sont les clés de la réussite de votre suivi en neurotraining afin de lever vos limitations et optimiser vos qualités.

 

Le neurotraining seulement pour la performance ?

En travaillant sur les aspects du mouvement dès le début de la prise d’information, les impacts seront multiples et les bienfaits également. Il n’est pas rare d’avoir des gens qui gère mieux leurs émotions ou aient moins de douleur sans que cela ait été l’objectif de départ.

Au-delà de la recherche de performance, l’intérêt du neurotraining est également prophylactique. La blessure est un frein essentiel au développement quel que soit l’âge ou le niveau.

 

 

Testez votre proprioception

Mettez-vos mains au niveau de vos épaules, doigts écartés. Fermez-les yeux. Choisissez un de vos 5 doigts de la main droite qui devra aller toucher un des 5 de la main gauche. Changez plusieurs fois. Vous devez toucher pulpe contre pulpe.

Alors ? Etes-vous précis(e) ?

 

 

Testez votre équilibre

Debout, pieds-nus et les mains positionnées sur les hanches, arrivez-vous à tenir 30 secondes sans tomber dans cette position ?

  • Les pieds joints
  • Pied gauche levé
  • Pied droit levé
  • En tandem pied gauche devant
  • En tandem pied droit devant

 

Notez un point par réussite et refaite le les yeux fermés … Quelle est votre note sur 10 ?

 

Convaincus de l’intérêt du Neurotraining ? Venez vous tester au centre Athletics Club avec Nicolas !

 

Article écrit par Nicolas MICHOU-SAUCET

>>> Pour réserver votre séance bilan gratuite à Athletics Club cliquez sur le lien ci dessous :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeiI7YxHKJu2cgMpqa4d0eSTIRssDh00CQiWfGeFcgojuQktA/viewform?usp=share_link

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top